DANE Guyane

Hakcathon HackEduc 2018

À l’occasion du salon Educatec-Educatice, qui s’est tenu Porte de Versailles du 21 au 23 novembre 2018, les ministères de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation ont organisé avec les opérateurs Canopé, Cned et Onisep, la 4e édition du hackathon de l’éducation : HackÉduc.

Une équipe académique de quatre personnes volontaires a été constituée.

Richard BILLAUD ;
Stephanie BRAZO ;
Blandine BRULU ;
Nicolas Le BRUN.

Cette équipe de compétiteurs chevronnés a déjà participé au HackÉduc 2017. Vous pouvez d’ailleurs retrouver le récit de cette précédente épopée dans cet article.

L’événement a réuni durant trois jours environ 60 participants sur un thème portant sur « le défi de la valorisation des données numériques utiles à la réussite de l’élève dans son parcours scolaire ».
Les équipes académiques étaient entourées de « coachs » – experts de haut niveau, informaticiens, designers, webmasters – afin de développer et valoriser la créativité des participants et imaginer des dispositifs innovants de valorisation des données scolaires.

Résumé du HackÉduc 2018 par Stéphanie BRAZO :

Mardi 20 novembre 2018,

Premier brainstorming de l’équipe de Guyane autour du sujet encore assez large « comment valoriser les données numériques utiles à la réussite de l’élève dans son parcours scolaire » Blandine, Richard, Nicolas et moi-même nous retrouvons avant l’ouverture du salon pour échanger les quelques idées qui commencent à émerger. Un constat s’impose rapidement ; le sujet est trop vaste pour savoir avec précision quelles orientations prendre. Néanmoins, fort de notre expérience de l’année dernière, nous savons déjà que la tâche va être compliquée et que si le fond reste à définir et à développer, nous pouvons compter sur la créativité du groupe pour proposer des idées originales sur la forme.
Vivement demain que le sujet soit un peu plus délimité….

Mercredi 21 novembre 2018,

Nous arrivons bien en avance au salon, histoire de faire le tour des stands et de nous inspirer un peu des idées et innovations proposées par les différents acteurs du
numérique. 14h le hackathon 2018 est lancé. Les divers intervenants de l’ONISEP, CANOPE, le CNED nous expriment leur façon d’appréhender le sujet qui reste pour nous toujours désespérément vague. Les coachs sont là pour nous aiguiller. Ils sont, pour la plupart, chercheurs et ingénieurs, et leur expertise dans le domaine numérique et l’utilisation des données nous aide à envisager des pistes mais nous avons encore du mal à délimiter le sujet, à nous mettre d’accord sur les objectifs à atteindre et le stress commence à se faire sentir.
Heureusement que nous nous connaissons bien et avons plaisir à travailler
ensemble !!!

Bref après plusieurs interventions des coachs et plusieurs pistes lancées, nous réussissons à nous mettre d’accord sur un objectif et une problématique. Le salon va fermer, il faut se préparer à partir. Une dernière conversation avec un membre du jury nous donne plein d’idées, et nous quittons le salon en approfondissant ces idées nouvelles. Finalement le salon du numérique ferme à 18h mais le travail pour le hackathon se poursuit bien au-delà. Dans le tramway, nous peaufinons notre projet et commençons à nous détendre, confiants dans l’idée que nous aurons bien un projet à présenter vendredi matin !!

Jeudi 22 novembre 2018

Une longue journée commence. L’idée de projet est là. Nous avons décidé de réaliser un coach virtuel dont le but sera de d’aider les élèves à prendre confiance en eux. Nous discutons avec certains intervenants comme le directeur de la startup EDZO. Il aime beaucoup notre idée et nous donne une multitude de conseils que nous notons précieusement. Seulement voilà, la notion de « confiance » n’est pas facile à définir et encore moins à mesurer.

Toute cette journée du jeudi nous allons nous remuer les méninges pour tenter de délimiter les contours de notre concept. Nous prenons à peine le temps de manger tant le temps presse. Blandine et moi commençons à rédiger le pitch qui cette année se fera en 5 minutes. Il faut être à la fois concis et précis, tout en apportant une touche d’humour, qui est un peu la marque de fabrique de l’équipe Guyane.

Nicolas et Richard s’attellent à la réalisation des diapos qui défileront derrière nous pendant notre présentation. Les intervenants viennent sans cesse nous voir, nous conseillent et souvent nous font douter sur la viabilité de notre projet.
Bref à 18h, nous sommes mis dehors, stressés par tout ce qu’il nous reste encore à accomplir avant la présentation finale.

Vendredi 23 novembre

Le jour J !
Une fois n’est pas coutume, l’équipe Guyane présentera son projet en dernier. Les diapos sont prêtes, reste à finaliser le pitch et à répéter car nous voulons que
notre présentation soit la plus dynamique possible. Vers 11h, Fred, le présentateur de l’émission « C’est pas Sorcier », arrive. C’est lui qui animera la session. Nous restons concentrés sur notre dialogue.

La visite du Ministre de l’Education Nationale, Jean-Michel Blanquer, crée la surprise et nous réussissons à attirer son attention pour un selfie avec l’équipe Guyane, en présence de notre Dane Gilles Jarry.

11h 30, les équipes commencent à passer. Le stress monte. Nous nous isolons pour pouvoir répéter tranquillement. Enfin c’est notre tour. Nous nous mettons en place et commençons par une petite vidéo sensée détendre l’atmosphère. La salle et le jury rient aux éclats. Pari gagné. Notre présentation durera 5 minutes pile. Il y aura peu de questions de la part du jury.

Gilles Jarry, qui nous a suivis et encouragés tout au long des trois jours, vient nous féliciter. Il a trouvé notre présentation géniale. D’ailleurs plusieurs membres des équipes adverses nous félicitent et nous en sommes bien contents. Ces trois jours ont été intenses, et non exempts de tension, mais ça en valait la peine.
Toutefois malgré les félicitations, le jury ne retiendra pas notre projet. Nous sommes déçus bien sûr, mais heureux d’être allés au bout. Le hackathon reste une belle aventure humaine !!!

Suivez-nous, s’informer, rechercher...

Twitter Contacts Annuaire Rectorat La Lettre d'Informations Moteur recherche Education






©2019 Académie de la Guyane - Tous droits réservés |